lundi 2 novembre 2020

SmartSense : une importante collecte de données environnementales dans les locaux de l'Enssat

Après 3 ans de développement, la plateforme SmartSense est maintenant fonctionnelle et déployée dans les bâtiments de l’Enssat. Ce sont ainsi 106 « nœuds » qui sont répartis dans les locaux de l'école d'ingénieurs, en particulier aux 2e et 3e étages des bâtiments G et N. Un financement du contrat de plan État-Région (CPER) porté par l'Inria a permis la conception d’un réseau de capteurs par l’entreprise 3D Ouest (Lannion) et les équipes Cairn et Granit de l’IRISA. SmartSense permet l’acquisition d’une base de données avec pour objectifs différents projets autour des bâtiments intelligents, notamment autour de la réduction de l’énergie.

 

En effet, les différents capteurs permettent de faire l’acquisition de données environnementales (température, humidité, qualité de l’air) ou de télémétrie, de signaux radiofréquences (Bluetooth, WiFi, LoRa, UWB), de sons, ou encore d’images à basse résolution. Le traitement par l’IA de ces données ouvre de nombreuses applications autour des bâtiments connectés (gestion intelligente de l’énergie, amélioration des conditions de travail, etc.) et de l’industrie 4.0.

En accord avec le règlement général sur la protection des données (RGPD), les données sont anonymisées pour permettre, aux équipes de recherche et à des entreprises, le développement d’algorithmes intelligents de traitement massif de données, tout en respectant la vie privée des usagers.