vendredi 24 janvier 2020

[Semaine de management] Responsabilité sociétale, cycle de vie et éco-conception

Durant trois journées dédiées à l'Analyse de Cycle de Vie (ACV) et plus largement à l'éco-conception, des élèves-ingénieurs ont conduit, par équipe, un projet fil rouge et suivi un cycle de conférences.
Le but de cette formation est de fournir aux élèves-ingénieurs, les bases méthodologiques pour analyser l'impact environnemental d'un bien ou d'un service sur l'ensemble de son cycle de vie. En allant plus loin que la simple analyse des menaces liées au enjeux environnementaux et sociétaux et en les défiant dans le cadre d'un mini projet s'appuyant sur des outils d’éco-conception de l'industrie (méthodologiques et logiciels), les étudiants acquièrent un premier niveau de compétence qui leur donne des capacités afin d'être, plus tard, acteurs dans la mise en œuvre d'une stratégie d'éco-conception.

Chaque jour a été marqué par une conférence :
Laurent Feichter
  • Laurent Feichter, directeur du bureau d'étude en électronique Feichter électronics, a présenté sa vision de l'éco-conception en électronique et les possibilités de diminuer son impact sur l'environnement.
  • Olivier Foucault et David Nortershauser, experts chez Orange Labs, ont présenté l'utilisation d'énergies renouvelables pour l'alimentation des infrastructures de télécommunications, les pistes d’amélioration de leur efficacité énergétique et le management énergétique et thermique des data-centers.

David Nortershauser
Olivier Foucault
  •  Pierre Crépieux, développeur chez Orange, a présenté des pistes de greencoding pour l'embarqué ou comment diminuer la consommation en énergie des applications smartphone afin d'optimiser l'autonomie des équipements, augmenter leur durée de vie et donc diminuer leur consommation de ressources.
En guise de mise en bouche, le premier matin, les étudiants ont pu se confronter au Sulitest (initiative internationale pour la diffusion des connaissances en développement durable) et tester leurs connaissances en développement durable. Les Enssatiens s'en sont bien sortis puisque leurs résultats sont, pour chaque partie du test globalement au dessus des moyennes et nationales et même mondiale !