mercredi 19 octobre 2016

[Semaine internationale] Visioconférence sur la « mobilité internationale »

Les étudiants en mobilité internationale qui ont participé à la visioconférence.
Lors de la semaine internationale 2016, une conférence « mobilité internationale » - destinée aux élèves-ingénieurs en 2e année - a été organisée par le service des relations internationales de l'Enssat, dans le but de présenter les différents parcours possibles grâce aux partenariats Enssat / Université de Rennes 1. Étaient présents, à distance : Dora Ganteil (spécialité électronique)  au Tokyo Institute of Technology (Japon), Valentin Roche (spécialité informatique) à l'USTH (Vietnam), Valentin Moreau (spécialité électronique) à l'UQAM (Canada), Emma le François (spécialité photonique) à l'université de Strathclyde (Écosse), Colin Leverger (spécialité Informatique, multimédia & réseaux) à l'université de Roskilde (Danemark), Sophie Caujolle qui finit sa thèse en Angleterre, ancienne élève de l'Enssat qui a un parcours atypique avec 4 pays en 3 ans (Allemagne, Finlande, Autriche et Angleterre).
Claire Le Page, responsable des relations internationales, très satisfaite déclare : « La visioconférence était parfaite et a donné aux étudiants l'occasion d'échanger de façon spontanée. Le rendu était très stimulant pour tout le monde grâce à Michel Guillou du service visioconférence Enssat. »
Le grand amphithéâtre Enssat quasiment complet,
avec des étudiants studieux et intéressés par les échanges en direct.
Michel Guillou (ingénieur Enssat) nous fait part de ses impressions suite à cet événement : « L’Enssat tentait pour la première fois une visioconférence entre des fuseaux horaires à l’opposé (Japon et Canada) avec 6 participants dans ces pays ou en Europe. Certains allaient bientôt se coucher tandis que d’autres se levaient. Une manière d’illustrer la célèbre phrase : "le soleil ne se couche jamais à l’Enssat". Au-delà de la technique, c’était un très bel exemple de liens et d’échanges entre les élèves dans le monde et ceux présents (et très studieux) dans le grand amphithéâtre de l’École. »