mardi 21 avril 2015

Entrepreneuriales : prix de l'innovation technologique pour Sens Move

Marie Targues (photo ci-contre, élève-ingénieur en 3e année d'Électronique à l'Enssat et étudiante en Master 2 Management Administration des Entreprises à l'IGR - Rennes) a tenté l'expérience des Entrepreneuriales de PÉPITE Bretagne, au sein de l'équipe Sens Move qui a remporté le prix de l'innovation technologique... Elle nous raconte.
« Le projet Sens Move est un projet né de mes trois collègues étudiants à l'IMIE Rennes, dont le porteur de projet est Adrien Carré. Nous souhaitons développer une semelle connectée, destinée aux professionnels de santé (podologue, kinésithérapeute, ostéopathe), qui permettrait d'analyser la force exercée par le pied en temps réel. Par la suite, les praticiens pourraient récupérer des données sur leur ordinateur (via une clé bluetooth et un logiciel conçu par nos soins) et le patient pourrait suivre ses progrès en temps réel via son smartphone ou sa tablette.
De gauche à droite : Karine Le Rudulier (directrice du PÉPITE Bretagne, ex. P2EB),
Marie Targues (élève-ingénieur en 3e année d'Électronique à l'Enssat - Lannion et étudiante en Master 2 Management Administration des Entreprises à l'IGR - Rennes) et Jean Sébastien Pélerin, Adrien Carré, Alexandre Rieux (étudiants à l'IMIE - Rennes).
Absents sur la photo : Sarah Bohuon de Rennes Atalante (coach qui a tout particulièrement aidé et soutenu l'équipe tout au long du projet) et leur parrain, Xavier Le Calvez d'Allianz Assurance.
 © DR - Les entrepreneuriales - PÉPITE Bretagne
Ce projet me touche particulièrement, je suis sportive et porte des semelles orthopédiques. Je connais beaucoup de personnes dans le domaine du sport qui ont développé des anomalies physique du à un mauvais positionnement du pied. Ce type de semelle permettrait une prévention et un suivi plus avancé, et assurerait ainsi un meilleur diagnostic. Mon rôle dans ce projet a été de m'occuper des aspects marketing, juridique, de la communication et avec l'équipe nous nous sommes partagés l'analyse financière. 
Participer à ce projet est une expérience très enrichissante, et qui n'est pour l'instant pas terminée. Mes trois collègues doivent montrer un prototype pour leur école dans le courant du mois de juin, et nous avons été sélectionnés pour les régionales. »