lundi 3 novembre 2014

Témoignage : parcours d'un ingénieur électronique Enssat par la VAE

Bonjour Pascal, présentez-vous et expliquez s'il vous plait votre parcours et votre choix d'obtenir un diplôme d'ingénieur par la VAE dans la spécialité électronique à l'Enssat.
Pascal Fifre : J’ai obtenu un BTS Informatique Industriel à Lannion en 1989.
Pascal Fifre,
diplômé Enssat par la VAE
Après quelques années d’expérience, j’ai travaillé pendant 15 ans avec le statut d’ingénieur dans différentes sociétés (Alcatel-Lucent, Sagem, Corvis, Cleode, etc.). Il y a quelques années déjà, un collègue m’avait conseillé d’envisager une VAE pour consolider mon statut d’ingénieur. En 2013, l’entreprise dans laquelle je travaillais était confrontée à des difficultés financières. Je me suis dit que c’était le moment de partir et de me pencher sérieusement sur la VAE.
J’ai d’abord fait une recherche des diplômes qui correspondaient le mieux à mon parcours, et ensuite j'ai postulé dans deux écoles : l'Enssat à Lannion et l’université à Brest. Suite à deux réponses favorables, l’Enssat avait ma préférence car elle proposait un diplôme d’ingénieur (master 2 à l’UBO), de plus, plusieurs de mes collègues en étaient issue et j’avais encadré plusieurs stagiaires de cette école en fin d’études.
En septembre 2013, j’ai donc commencer à préparer mon dossier (récupérations des informations nécessaires, établissement d’un plan, etc.). Le suivi, organisé par l’Université de Rennes1 proposait trois ateliers (démarrage, rédaction du dossier et préparation au jury) et un suivi personnalisé. J’ai assisté à ces trois ateliers qui m’ont permis à chaque fois de confronter mes idées et surtout, de me redynamiser.
La principale difficulté a été de combiner un emploi à temps plein (j’ai retrouvé un emploi juste après mon départ de mon ancienne entreprise), et la rédaction de mon dossier. J’ai donc, pendant neuf mois, rédigé mon dossier de VAE, le soir et le week-end en essayant d’organiser mon temps entre la famille, les loisirs et le travail. La deuxième difficulté fut de sélectionner les expériences en accord avec le référentiel du diplôme pour rédiger les descriptifs du dossier (développement détaillé d’une expérience professionnelle). En effet, mon premier réflexe fut de développer mon CV. Je fus efficacement conseillé par une personne de l’université qui suivait mon dossier qui émit des critiques constructives sur la rédaction du premier descriptif. Je choisis donc trois expériences pertinentes et remodelais mon document. La troisième difficulté fut de tenir ce rythme sur la longueur, une pression permanente liée à l’échéance de la livraison du dossier.
Après la remise du dossier à l’université, je me suis préparé à la présentation au jury. J’ai donc constitué une présentation sous forme de planches présentées dans un diaporama. J’ai dû répéter ma présentation une bonne quinzaine de fois seul et avec du public pour être satisfait et serein pour la soutenance.
Le jour de la soutenance était pour moi l’achèvement d’un travail sur le long terme. Malgré le stress, j’étais ravi de pouvoir présenté ce travail aux personnes concernées.
L’obtention du diplôme ensuite m’a ému fortement car c’était non seulement la consécration d’un travail de neuf mois mais aussi la reconnaissance par mes pairs d’une expérience de 23 ans.

Quels sont les points forts, et éventuel(s) point(s) faible(s) de votre parcours de votre VAE à l'Enssat ?
Points forts : avoir un recul et une vue synthétique de l’ensemble de ma carrière - Avoir su gérer l’organisation de mon temps de façon efficace - La maitrise de la présentation orale - L’obtention du diplôme - La confrontation des expériences avec d’autres personnes pratiquant des métiers différents lors des ateliers.
Point faible : un manque de retour sur le dossier (trois en tout par la personne qui me suivait) et aucun retour sur la partie technique pendant la rédaction de celui-ci.

La finalité : qu'est-ce que cela va vous apporter dans votre vie professionnelle, les changements, les atouts, etc. ?
1) J’ai créé ma société en mars 2013. Ce diplôme offre une garantie de qualité de service aux entreprises auxquelles je m’adresse.
2) Je peux désormais, postuler sur des postes requérants un Bac + 5.