jeudi 23 octobre 2014

Conférences métiers des spécialités électronique, informatique et optronique de l'Enssat

Chaque année, les responsables de spécialités organisent des conférences métier afin que les élèves-ingénieurs Enssat en 1re année appréhendent au mieux leurs futurs projets professionnels.

Thierry Chartier, responsable de la spécialité Optronique :
David Méchin,
Photonics Bretagne
à Lannion
David Méchin, Photonics Bretagne, a présenté la filière photonique de façon globale, en évoquant plus particulièrement les métiers de l'optronique, l'économie et les marchés, les acteurs de la filière, les enjeux, l'implantation sur le territoire international, national et local.
Antoine Fournier (OPT 2008), ARVALIS-Institut du végétal, et Julien Rouvillain (OPT 2003), Oxxius, ont évoqué leurs parcours avant l'Enssat et après avoir quitté leur école d'ingénieurs. Ils ont présenté leur entreprise et ont décrit le quotidien de leur métier d'ingénieur.
Lionel Quétel, IDIL Fibres optiques, a parlé des métiers de l'ingénieur en optronique à IDIL mais également, de manière plus générale, de l'évolution du métier d'ingénieur en optronique, des challenges actuels.

Au 1er rang : Antoine Fournier (promo 2008), ARVALIS-Institut du végétal,
Julien Rouvillain (promo 2003), Oxxius, Lannion
et Lionel Quétel, IDIL Fibres optiques, Lannion.

Vincent Barreaud, responsable de la spécialité Informatique :
Il a accueilli cette année, Virginie Vanstaen (promo 2002), développeur, architecte logiciel et responsable de processus de développement (SCRUM) chez SII à Lannion. Les activités de Virginie sont liées à la rédaction de spécifications et de documents techniques (installation, migration…) et au développement Java / Javascript en lien avec des environnements de virtualisation (support MOA / qualification).
Était également présent à cette conférence des métiers de l'informatique, Yann Le Roux (promo 2007), Technical Lead et Software Architect d’un système bancaire en ligne d’une banque pour les entreprises. Ses activités : conception d'une nouvelle architecture pour le système de banque en ligne ; revue de code développé par les équipes de programmeurs sur le produit ; formation des développeurs sur les nouvelles technologies à implémenter; travail en équipe en Irlande et à New York (décalage de 5 heures entre les équipes) ; prise de décisions et répondre aux questions des développeurs concernant les aspects et évolutions techniques et technologiques du produit.
Et enfin, dans le grand amphi de l'Enssat il y avait aussi, Sylvain Ragot (promo 2011), développeur d'interfaces web (Javascript) pour l'analyse prédictive dans des environnements BigData chez PrédicSis. Ses activités : participation aux choix technologiques et à la conception ; développement et tests ; veille technologique ; travail en équipe ; revue de code ; formation interne.

Pascal Scalart, responsable de la spécialité Électronique :
Sabine Kerhervé (promo 2004),
Alexandre Castex (promo 2012)
et Guillaume Grolleau (promo 2002)
Après une présentation du contenu de la formation Enssat en électronique et de l'éventail des métiers accessibles pour l'ingénieur en électronique, la parole a été donnée à trois anciens diplômés en Électronique. Sabine Kerhervé (EII 2004), ERDF, et Alexandre Castex (EII 2012), Alcatel-Lucent, ont décrit leur parcours au sein de grands groupes en mettant l'accent sur l'importance de la double compétence en Électronique et en Informatique au sein de leurs métiers, mais aussi sur les possibilités d'évolution professionnelle du domaine technique vers des responsabilités managériales . Pour sa part, Guillaume Grolleau (EII 2002), de chez Neavia Technologies, a décrit le quotidien de l'ingénieur en PME notamment en terme de polyvalence, de prises de responsabilités, de travail en équipe et d'implication dans l'entreprise. Il ont tous les trois évoqué l'importance du stage de 3e année pour accéder à son 1er emploi ainsi que l'importance de constituer dès maintenant son propre réseau de contacts professionnels.
© service communication de l'Enssat