lundi 19 octobre 2009

Article paru dans Ouest-France

« On recrute encore des ingénieurs » - Lannion

samedi 17 octobre 2009

Spécial avenir

Malgré la crise, la Société d'informatique et ingénierie (SII) continue d'embaucher. Et dès la sortie de l'école.

Trois questions à...

Quels profils d'ingénieurs recherchez-vous ?

Des ingénieurs à sensibilité réseaux ayant un diplôme bac plus 5, ainsi qu'une capacité à comprendre et s'adapter rapidement aux projets réseaux de nos clients. Le travail pourra notamment concerner la Web technologie et le développement de portails internet de grosses entreprises situées sur le plateau. Nous recherchons avant tout la réactivité chez nos candidats, davantage même que l'expérience. D'ailleurs, sur les recrutements opérés en 2008, 50 % étaient des jeunes sortis de l'école. L'Enssat en particulier. La moyenne d'âge de nos effectifs est de l'ordre de la petite trentaine.

À propos, le rythme des embauches a-t-il baisséavec la crise ?

L'antenne de Lannion, créée en 2002 s'est développée très vite. Si on a embauché vingt ingénieurs en 2008, le rythme se ralentit un peu cette année avec six ou sept, mais on reste optimiste, car ce sont toujours des emplois créés. D'ailleurs SII s'est agrandi et on sera tout de même soixante employés en fin d'année.

Dans sa présentation, l'entreprise parle d'« épanouissement », de « qualité de vie », de « convivialité » pour le personnel. C'est du bla-bla ou la réalité ?

Je n'ai qu'une réponse à vous apporter : celle du turnover (roulement dans le personnel) qui est très faible. Sur tous les recrutements qu'on a effectués depuis le début, on n'a eu qu'un seul départ ; et encore, pour un client. Notre objectif c'est de pérenniser l'antenne de Lannion, alors on fait tout pour que les salariés s'y sentent bien, en toute transparence. On tient aussi à notre implantation locale ici sur la côte, où on se sent bien.